Et maintenant?

Bien...comment dire...je ne sais plus...

J'aime mon métier ça c'est une certitude, préparer des vélos impeccables, faire des montages perso, régler des positions, réparer enfin tout ce qui fait le boulot d'un mécano. Au magasin je pouvais faire tout ça et en plus c'était pour moi et pas pour un "patron" qui ne connait rien à rien mis à part un bilan en fin d'année, sauf que là je me suis épuisé petit à petit tant physiquement que moralement et il faut que je stop avant la catastrophe.

Donc depuis la semaine dernière je ne vais plus travailler, enfin je devrais plutôt dire "occuper mes journées" car je ne me versais pas de salaire afin que la boutique puisse décoller correctement et que mon frère et beau-frère puissent par contre eux vivre de notre travail. J'ai apprécié cette année à relever le défis qui voulait que malgré la crise nous relevions le pari de monter un magasin de vélo avec 30000€! Pari réussi et si tout n'est pas nickel je pense que l'Atelier du Cycliste est quand même bien parti. Ceci étant je ne lâche pas complètement l'affaire car je vais remonter quand même ma structure à la maison afin de pouvoir filer un coup de main en cas de grosse charge de travail et ainsi faire de la sous traitance pour le magasin et pour les clients qui préférerons me suivre.

Je souhaite beaucoup de courage à Michael, Maryline et Jean-Philippe dans leur aventure qui pour moi me laisse un gout amère de "pas fini", mais la vie ne s'arrête pas là, enfin je crois...

Bonne continuation.

PS: Il faut que je me trouve un nom pour mon atelier. Je pensais à "Chez Dom"...et vous?

Et maintenant?
Retour à l'accueil