VAS Y...FLINGUE!

Les cyclistes....quelle bande de menteurs....toujours à dire "en ce moment je ne vais pas bien, je suis fatigué, j'ai mal dormi, ma femme est pénible en ce moment...etc" tout ça pour se trouver une excuse pour ne pas prendre de relais ou alors s'il en prend un c'est carrément en dedans et d'un coup arrive une bosse, un col, un taquet enfin ce que vous voulez du moment que ça monte, et notre cycliste épuisé par la vie qui aura passé plus de la moitié de l'ascension dans votre roue et alors que vous pensiez le faire sauter la fleur au fusil, ce fameux cycliste va vous planter une accélération de derrière les fagots qui va vous laisser sur place.

La mauvaise foi reprenant vite ses droits au sommet vous entendez un "je sais pas ce qu'il m'a prie mais d'un coup je me suis senti bien dis donc"...mais bien sur mon ami!

Si cela ne vous est jamais arrivé vous pouvez changer d'article!

Tout ça pour dire qu'il y a un article bien tourné dans le N° de TOP VELO d'octobre qui donne les bonnes bases d'une sortie en groupe afin que celle ci soit profitable à tous. Les costauds, les moins forts, les rouleurs les grimpeurs enfin tous quoi.

"Esprit chevaleresque" tels est le titre de l'article.Vous y apprendrez que les sorties de groupe ne sont pas toutes des courses de fédération et surtout ne devraient pas l'être au risque de dégoutter les plus faibles et les pousser à ne surtout plus revenir la prochaine fois. De même les cyclistes les plus forts, (et nous sommes tous concernés, car il y a toujours un plus faible que nous) devrions apprendre que la modestie devrait nous pousser à vouloir faire progresser les moins forts et à se souvenir que même si nous sommes les "cadors" du quartier et que les KOM (Strava) valses à chaque sortie, il est bon de se rappeler que si Alberto Contador venait s’entraîner avec nous, nous ne ferions pas de vieux os et que nous serions bien content qu'il passe un moment avec nous à nous parler et expliquer certaines choses qui nous sont peut-être inconnues au niveau de l'entrainement.

Si vraiment notre niveau est trop haut le plus intéressant pour nous est d'aller passer un véritable test à l'effort afin d'avoir une base de travail "pro", de travailler sur cette base là et surtout d'aller faire des courses de fédération (FFC) afin de se frotter aux coursiers le dimanche et de profiter de ses petit camarades de jeu la semaine avec dans la tête la course de dimanche prochain qui... aï... ouille...ça fait mal!

Voila de vrais guerriers...et sympas en plus.

Voila de vrais guerriers...et sympas en plus.

Retour à l'accueil