Ce vendredi après midi 23 Octobre, la température extérieur étant plutôt du genre clémente, une envie de prendre un bon bol d'air et une rasade de soleil m'a fortement titillé l'esprit. Petit arrangement avec Denis et nous voila parti pour une visite de fin d'automne dans la vallée de la Roanne. Spectacle garanti tant les couleurs sont belles à cette époque de l'année, et cette petite vallée qui me rappelle un peu le grand canyon en miniature, est un mélange de minéral, de pin, de feuillus avec autant de couleurs différentes qu'il peut y avoir d'essence de bois.

Nous partons pour un bout de balade dans un endroit absolument merveilleux sans voitures, ou si peu, sans bruit si ce n'est celui de nos dérailleurs électriques et de nos roues qui effleurent le goudron tellement nous sommes aériens.(surtout Denis)

Crest, Saillans, Pont d'Espenel, St Benoit, Aucelon, Penne le Sec puis retour seront nos points de passage. Suivez le guide.

Un petit coucou à notre amie (ennemie) La Chaudière, qui joue à cache cache au milieu de la brume.

Un petit coucou à notre amie (ennemie) La Chaudière, qui joue à cache cache au milieu de la brume.

La vallée de la Roanne, avec sa rivière qui coule en contre bas, passe par des moments de calme puis de temps à autre la pente aidant se mue en un beau torrent presque de montagne.

La vallée de la Roanne, avec sa rivière qui coule en contre bas, passe par des moments de calme puis de temps à autre la pente aidant se mue en un beau torrent presque de montagne.

Le petit village de St Benoit, village perché s'il en est car posé sur une fine lame de calcaire regarde la vallée coté sud.Le petit village de St Benoit, village perché s'il en est car posé sur une fine lame de calcaire regarde la vallée coté sud.

Le petit village de St Benoit, village perché s'il en est car posé sur une fine lame de calcaire regarde la vallée coté sud.

Les arbres sont en feux, le torrent est plus violent que cet été, pas de doutes nous sommes presque en hiver.
Les arbres sont en feux, le torrent est plus violent que cet été, pas de doutes nous sommes presque en hiver.

Les arbres sont en feux, le torrent est plus violent que cet été, pas de doutes nous sommes presque en hiver.

Denis aérien a l'attaque du col de Penne par la route d'Aucelon.Denis aérien a l'attaque du col de Penne par la route d'Aucelon.

Denis aérien a l'attaque du col de Penne par la route d'Aucelon.

C'est cela aussi la Roanne. De petits ponts en pierre qui l'enjambe, quelques peupliers, et la douce lumière du mois d'Octobre mais c'est aussi des vallées étroites et sinueuses ou l'on se dit que ça ne mène nul part puis au détour d'un virage froid et humide la lumière et la chaleur du soleil nous redonne espoir. Aucelon n'est plus très loin.
C'est cela aussi la Roanne. De petits ponts en pierre qui l'enjambe, quelques peupliers, et la douce lumière du mois d'Octobre mais c'est aussi des vallées étroites et sinueuses ou l'on se dit que ça ne mène nul part puis au détour d'un virage froid et humide la lumière et la chaleur du soleil nous redonne espoir. Aucelon n'est plus très loin.

C'est cela aussi la Roanne. De petits ponts en pierre qui l'enjambe, quelques peupliers, et la douce lumière du mois d'Octobre mais c'est aussi des vallées étroites et sinueuses ou l'on se dit que ça ne mène nul part puis au détour d'un virage froid et humide la lumière et la chaleur du soleil nous redonne espoir. Aucelon n'est plus très loin.

Le village de Penne le sec vu depuis la route d'Aucelon, puis celui d'Aucelon vu de dessous...pas de soucis on arrive mais gardons du temps pour admirer les trois Becs vu d'en face.Le village de Penne le sec vu depuis la route d'Aucelon, puis celui d'Aucelon vu de dessous...pas de soucis on arrive mais gardons du temps pour admirer les trois Becs vu d'en face.
Le village de Penne le sec vu depuis la route d'Aucelon, puis celui d'Aucelon vu de dessous...pas de soucis on arrive mais gardons du temps pour admirer les trois Becs vu d'en face.

Le village de Penne le sec vu depuis la route d'Aucelon, puis celui d'Aucelon vu de dessous...pas de soucis on arrive mais gardons du temps pour admirer les trois Becs vu d'en face.

Aucelon le vendredi...mais c'est bien sur le jour du pain! Faut pas le rater car c'est une fois par semaine et aujourd'hui nous arrivons juste pour la première fournée. Denis a juste regretté de ne pas avoir prit son sac à dos. J'en moque j'suis sans gluten!!!Aucelon le vendredi...mais c'est bien sur le jour du pain! Faut pas le rater car c'est une fois par semaine et aujourd'hui nous arrivons juste pour la première fournée. Denis a juste regretté de ne pas avoir prit son sac à dos. J'en moque j'suis sans gluten!!!

Aucelon le vendredi...mais c'est bien sur le jour du pain! Faut pas le rater car c'est une fois par semaine et aujourd'hui nous arrivons juste pour la première fournée. Denis a juste regretté de ne pas avoir prit son sac à dos. J'en moque j'suis sans gluten!!!

Ça ouvre des perspectives non?

Ça ouvre des perspectives non?

Le col de Penne n'est qu'une formalité une fois au carrefour d'Aucelon et Penne le Sec...Maintenant c'est la descente car il serai dommage d'arriver là et de ne pas profiter à plein de l'adrénaline que procure la vitesse...c'est bon pour les artères parait-il.

Le col de Penne n'est qu'une formalité une fois au carrefour d'Aucelon et Penne le Sec...Maintenant c'est la descente car il serai dommage d'arriver là et de ne pas profiter à plein de l'adrénaline que procure la vitesse...c'est bon pour les artères parait-il.

Le retour ne sera qu'une formalité aussi, tout en se refaisant le film de la sortie, car le dire c'est bien mais le vivre c'est quand même autre chose. Pas besoin d'un niveau extraordinaire pour faire cette boucle qui donne depuis Crest 85 kilomètres pour 1000M de dénivelé. Tout en douceur je vous dis... Je vous y emmène si vous voulez...

Le retour ne sera qu'une formalité aussi, tout en se refaisant le film de la sortie, car le dire c'est bien mais le vivre c'est quand même autre chose. Pas besoin d'un niveau extraordinaire pour faire cette boucle qui donne depuis Crest 85 kilomètres pour 1000M de dénivelé. Tout en douceur je vous dis... Je vous y emmène si vous voulez...

Retour à l'accueil