Jeudi 03/12/2015 je vais me faire opérer de l’œil gauche. Mais pourquoi faire? En fait j'ai sur l’œil ce qui s'appelle un Ptérygion. En l'absence de traitement, le ptérygion, d'abord limité à la conjonctive, s'étend à la cornée. Il devient gênant par son caractère inesthétique et par l'apparition d'irritations chroniques. L'extension à la cornée peut entraîner, à la longue, un trouble visuel et c'est ce qui m'arrive.

Le souci est que prit à temps cela s'opère assez facilement mais laissé le grandir et là c'est plus compliqué car il faudra certainement une greffe sur la partie blanche de l’œil.

Mais pourquoi je vous parle de cela aujourd'hui. C'est dit dans le titre. Pour que cela vous serve comme un avertissement afin de ne pas en arriver là. Mais comment cela arrive-t-il?

Pour ma part c'est assez simple. J'ai fais trop de vélo sans lunettes et c'est devenu une bombe à retardement lorsque cela s'est combiné avec le soleil et le vent. Une sorte de peau pousse sur l’œil et elle vient tirer sur la cornée ce qui provoque une déformation de celle çi avec une vision qui se perd doucement au départ et ensuite quand elle commence à vouloir s'étaler sur l’œil cela devient carrément handicapant car la vision ce fait trouble et cela amène un cortège de problèmes comme le mal à la tête, aux yeux et autres œil rouge en permanence.

L'opération consiste en l'excision totale de la lésion. Il n'y a pas d'ouverture du globe oculaire. La reconstitution du plan conjonctival peut être assurée selon l’étendue du ptérygion et le tissu disponible par une rotation de la conjonctive de voisinage ou par une greffe de conjonctive prélevée sur le même œil ou sur l'autre œil. La réapplication tissulaire peut se faire par suture ou à l’aide de colle biologique. Si le ptérygion est très étendu à la cornée entraînant une perte de transparence et une irrégularité irréductibles, une greffe de cornée peut être nécessaire.

Alors dans tous les cas si lors d'une visite chez votre ophtalmologue un semblant de cochonnerie de ce genre fait son apparition, ne le laissez pas traîner. J'ai fais l'erreur de ne pas le prendre au sérieux car au départ j'en avais sur les 2 yeux puis celui de droite s'est résorbé et j'ai pensé que celui de gauche ferai pareil, sauf qu'il a grossi à une vitesse incroyable. Encore faut-il que votre médecin veuille bien vous le signaler, ce qui n'a pas été mon cas et je me retrouve aujourd'hui dans cette situation.

Voila pour aujourd'hui c'est un peu moins rigolo que d'habitude mais il fallait que je vous en parle car après tout vous êtes aussi cycliste.

La semaine prochaine il y aura la suite des plans d’entraînements, alors en attendant soyez sages et profitez de la vie...elle est si courte.

Retour à l'accueil