Et bien et bien...nous voila arrivé en fin d'hiver, si encore on peu parler d'hiver, tellement le dérèglement climatique bouleverse nos habitudes mais nous n'allons pas encore nous plaindre alors autant prendre ce qu'il y a à prendre.

Maintenant le printemps nous livrera peut-être une mauvaise surprise mais quoiqu'il en soit il faut maintenant reprendre les bons réflexes en intégrant de nouveau les montées de cols longs comme les Limouches, le col de Penne, la Chaudière etc... le problème étant que lors des premières montées longues, des douleurs peuvent apparaitre au niveau des lombaires étant donné qu'on les sollicites beaucoup plus. La bonne approche est donc de se lancer dans de longues ascensions sans pour autant dans un premier temps chercher à faire un temps à tout prix. Autant en profiter pour prendre le bon coup de pédale qui va nous suivre cet été et chercher à tourner les jambes assis, bien calé sur l'arrière de la selle les mains sur le haut du cintre, la veste thermique bien ouverte pour éviter la surchauffe dans la bosse mais également le risque d'avoir froid des le sommet passé en attaquant la descente. Par contre si tout va bien pourquoi ne pas en profiter pour travailler un peu en faisant des petits exercices de type musculation et hyper-vélocité sur des séries plus ou moins longues en sachant que le col fait 10km ou plus...Alors attention dans les premières sorties.

Je vous propose donc des séries de type "muscu" avec des rotations autour des 60tr/mn pendant 3' puis 1' en hyper-vélocité. Commencez ces séries à partir de la moitié du col afin de ne pas avoir de surprise puis la forme arrivant dans le courant du mois vous pourrez faire toute la longueur de la montée...si si je vous l'assure. Par contre une fois au sommet pas la peine de s'éterniser car il fait encore frais si ce n'est froid en altitude bien souvent autour des 1000m alors si vous êtes seul vous attaquez la descente directe et si vous êtes en groupe rien de mieux que de retourner chercher le dernier et finir la montée avec lui et à sa vitesse.

J'ai testé aujourd'hui (Dimanche 6 Mars) dans la montée de Rimon et Savel avec mon braquet unique de 44X17 et j'ai eu des douleurs assez soutenues dans les lombaires et encore j'ai l'habitude de faire ce genre d'exercices mais le final étant moins pentu (6-7%) j'ai pu reprendre de la vitesse de rotation et les douleurs sont disparues en même temps d'ou le fait de mixer les deux avec les vélos pourvus de vitesses. La FC va prendre des tours naturellement car dans les bosses plus longues il y a un effet de dérive cardiaque donc pas la peine de s'affoler nous ne sommes pas encore sur les premières courses quoique la Corima arrive à grand pas pour certains d'entre vous.

Ça donne envie de revoir nos belles routes de montagne. Patience elles vont ré-ouvrir bientôt.
Ça donne envie de revoir nos belles routes de montagne. Patience elles vont ré-ouvrir bientôt.

Ça donne envie de revoir nos belles routes de montagne. Patience elles vont ré-ouvrir bientôt.

En Mars la bosse tu reprendras.
En Mars la bosse tu reprendras.
Retour à l'accueil