Pourquoi Forrest? Simplement parce que comme lui dans le film qui porte ce nom, je roule, je roule encore et encore... Dans le film, Forrest, joué par Tom Hanks, cour, et cour encore juste comme ça sans autre but que celui de courir pour se prouver à lui et à lui seul qu'il peut le faire mais peut-être aussi pour prouver indirectement à Jenny, qu'il a du courage, de la valeur et qu'il pourrait la rendre heureuse... Pour ma part peut-être que je cherche à me prouver que je suis encore capable de faire du vélo plus que la moyenne ou tout du moins, sentir que je suis capable de belles choses, car il faut bien le dire, le handicap peut vite te limiter, mais ce qui pose les vraies barrières, c'est plus la tête que le corps. Après il faut aussi savoir le ménager ce corps, car la douleur est un signe d'alerte que l'on peut allègrement franchir si l'on a l'habitude de vivre avec, mais attention de ne pas pousser trop loin au point peut-être de ne pouvoir faire machine arrière.

C'est là que ce pose le véritable problème... Quand savoir dire Stop ?

Je vis avec la souffrance, au quotidien depuis près de 25 ans et cette douleur est même devenue "une amie" dans le sens ou les jours où tu vas bien, ou aucunes douleurs ne se font ressentir, tu as le sentiment profond qu'il y a quelque chose qui cloche. Ceci étant, l'idée de faire ce Tour de la Drôme, est donc venue plus par défi à moi-même que pour un quelconque exploit sportif, même si avec l'expérience, je connais bien les rouages du corps et le fait que plus tu le sollicites, plus il va réagir, en sécrétant notamment des endorphines, ce qui va à terme cacher, masquer, enlever les douleurs du quotidien pour ne laisser la place qu'à celles de l'effort qui sont autrement bien plus supportables. Alors il me reste une petite semaine à courir, pour rien, juste comme ça pour le plaisir de la découverte, de ma région, de mon potentiel, de mes limites (pas encore atteintes) et afin de prouver que même diminué physiquement, nous sommes capables de faire des "trucs" impensables d'autant plus que ma Jenny à moi me crie "Cours FORREST, Cours..." J'en suis à 1300km en 15 jours pour 17821M de dénivellé positif. La jambe droite me fait souffrir, mais je la gère bien, je pense.Les cervicales me font moins rire mais je vais aller au bout.

Encore un petit effort et le Tour de la Drôme sera bouclé.

Mon nom est Forrest...Forrest Gump
Retour à l'accueil