Parlons un peu de la marque Giant, de son origine, celle du vélo qui a fait "le buzz" à savoir le TCR et enfin du Giant Propel, le vélo choisi par Kélian, mon aide de camps, pour rouler cette année et qui a des talents d'écrivains. (Kélian pas le vélo!!)

GIANT a été fondé en 1972. La priorité pour Giant a toujours été de “créer des vélos de haute qualité et améliorer l’expérience des cyclistes.” 
     Dès le début, GIANT se distingue grâce à son expertise en termes d'innovation et de fabrication. Ils commencent par fabriquer des cadres légers en acier. GIANT a su se démarquer et produire des vélos de grande qualité à un prix raisonnable, et a permis à plus de cyclistes de rouler différemment et mieux.
     GIANT a développé de larges gammes de vélo et effectué de nombreuses évolutions et innovations. GIANT a conçu le premier vélo en fibres de carbone, le Cadex 980 C. En VTT, la suspension Maestro s'impose et établit un nouveau niveau de performance pour les courses et les parcours en tout-terrain.
     Depuis les dernières décennies, GIANT a fait des pas-de-géant. GIANT est devenu la marque numéro 1 dans le monde du vélo et de l’accessoire. 
     En 1994, Giant entreprend un partenariat avec le designer Anglais Mike Burrows pour un vélo de course qui serait plus léger, plus rigide et plus rapide. Burrows été déjà connu pour le fameux design du vélo de piste Lotus avec lequel Chris Boardman a gagné la médaille d’or de la poursuite aux jeux olympiques de Barcelone en 1992.
     Pour concevoir le TCRBurrows a pris le cadre d’un VTT semi rigide de Giant appelé MCM et à mis une fourche rigide, des roues de route ainsi qu’un cintre route et une selle en forme de flèche. Sa théorie était que, avoir un top tube en pente, deux bases de roues plus petite et des triangles plus petit sur le MCM, on pourrais faire un vélo de route plus léger, plus rigide et plus rapide.
     Après des années d’essai de prototype et de design, en 1999, le premier TCR est enfin commercialisé. C’est un vélo totalement compact. Il fait ses débuts sur “la Ruta del Sol”. Les trois premiers coureurs du classement général sont trois coureurs de l’équipe Once Eroski, eux-mêmes équipés du TCR. Plus tard, le TCR était tellement avancé technologiquement et rencontrait un tel succès que l’UCI a décidé de l’interdire. Mais plus tard, au fil des années, d’autres vélos et innovations sont apparues et le TCR à de nouveau pu être utilisé en course. Il a équipé des équipes professionnelles telles que T-MOBILEHigh Road ou encore Rabobank. Aujourd’hui, c’est l’équipe Giant-Sunweb qui roule sur le fameux TCR.
     Pour conclure à propos du TCR, disons simplement que depuis longtemps et encore aujourd’hui, le TCR a prouvé qu’il était, est et sera encore le vélo de course ultime !



 

 

 

Parlons à présent du GIANT Propel Advanced.

      C’est un vélo profilé, assez aéro. Certains pourront penser que le Propel est un vélo bien trop rigide, trop dur à emmener et qu’il faut avoir de bonnes jambes et être en bonne condition physique pour pouvoir, espérer se faire plaisir avec. D’autres comme moi pensent tout le contraire. En effet, je ne trouve en aucun cas que ce vélo soit trop rigide. Il n’est certes pas adapté pour faire de la montagne étant donné sa forme ainsi que son braquet de base (52-36 pour les plateaux et 11-28 pour la cassette), mais il est parfait pour rouler (vite) sur le plat. De par la finesse du cadre et le placement astucieux des étriers de freins, le vélo fend littéralement l’air. Que l’on soit en bonne condition physique ou pas, on l'emmène facilement sur le plat à une vitesse allant de 35 à 40 km/h. Il est vrai que les choses se compliquent un petit peu en bosse, mais pas au point de devoir forcer à s’arracher les muscles pour l'emmener dans un col à 6 % de moyenne. Les relances se font bien et l’on éprouve de bonnes sensations en roulant.
Parlons désormais de l’équipement. Le Propel Advanced 1 est monté en Shimano Ultegra. Ah non désolé...Quasiment tout Ultegra. En effet, seul les étriers de freins sont “made in Giant”. L’étrier avant ne vient pas se placer à l’avant de la fourche, mais bel et bien derrière. Un bon choix étant donné la recherche flagrante d'aérodynamisme sur ce vélo. A l’avant nous retrouvons un pédalier Ultegra 52-36 avec des manivelles en 172,5 mm. À l’arrière, une cassette Ultegra 11-28. Les roues fournies avec sont des modèles bas de gamme Giant (Giant PA-2) avec des pneus en 23 mm (Giant P-SL1). Le vélo pèse environ 8,2 kg avec le matériel d’origine (sans pédales ni porte-bidons).
     Pour alléger ce petit avion de chasse, quelques modifications ont été nécessaires et faites “CHEZ DOM”. Tout d’abord, le “boss” s’est tourné vers un cintre carbone 3T Ergonova Team, faisant économiser 200 gr par rapport au cintre d’origine. Des axes de roue LightWeight ont été montés une selle carbon AX Lightness a été installée (oui, une selle carbone est d’un confort incroyable malgré les apparences.). Pour “gratter” encore quelques grammes, des “spacers” carbone prennent désormais place sur le vélo. Du côté des pédales, des Speedplay sont montées sur “l’engin spatial” avec une paire de chaussures Fi’zi:k pour couronner le tout. On arrive à un poids de 7,6 kg avec les pédales, les 2 portes-bidons Ekoï PBE50, le capteur de vitesse et de cadence ainsi que le support de compteur K-Edge. Un poids parfaitement raisonnable qui pourrait être encore amélioré avec une bonne paire de roues carbone ou alu.

Pour conclure, le Propel Advanced 1 de Giant est un vélo idéal pour rouler sur du plat, sur des parcours vallonnés, mais par contre, pas vraiment idéal pour la haute montagne même s'il ne rechigne pas à y poser ses roues, le seul frein étant votre propre état de forme...

 Encore une fois, Giant a fait du bon travail ! 

BY KELIAN...

Quelques adresses dont celles de Giant Valence avec à sa tête une bien belle et sympathique équipe que sont Marjolaine et Julien

https://www.giant-bicycles.com/fr/     

http://www.giant-valence.fr/fr-FR/

https://www.facebook.com/giant.valence/

Les GIANT de l'équipe Giant-Alpecin
Les GIANT de l'équipe Giant-Alpecin

Les GIANT de l'équipe Giant-Alpecin

Retour à l'accueil