Aujourd'hui mercredi, après notre périple au Mont Ventoux Dimanche, personne n'avais le gout d'une petite sortie vélo, alors je suis parti seul mais il vaut mieux être seul que mal accompagné parait-il. Alors direction Die mais avec une variante. Au lieu de passer par la route principale qui aurai été le plus facile avec le vent du sud je suis parti par le col de la Croix puis celui de Marignac. Avant cela il a fallut que je me batte avec une guêpe ce qui a occasionné un passage par la maison pour mettre du "calme pique" pour éviter que cela ne gonfle. En arrivant à Beaufort je double 2 cyclistes du club de Saillans que je vais attendre jusqu'au pied du col afin de passer un moment avec eux. (on est pas des sauvages quand même) Donc après la descente du col de la croix je prend la direction du col de Marignac ou un type qui fauchait l'herbe pour la commune a eu la bonne idée de ne pas attendre quelques secondes que je sois passé et j'ai pris un gadin projeté à pleine vitesse en plein dans le dos. J'ai du m'arrêter pour attendre que la douleur se calme un peu et pourtant je ne suis pas un douillet. J'ai encore une belle marque bien rouge au moment de prendre la douche. Bref après cet intermède je reprend donc mon périple en direction du col de Marignac puis descente sur Die et en avant pour le col de Penne en passant pour une fois par Barnave(c'est plus dur que par Recoubeau mais ca fait 4.5km de moins) Une fois en haut du col de Penne je descend par Penne le sec et en bas je voulais au départ rentrer par Petit Paris mais au vu de l'heure je me suis résigné à rentrer directement sur Crest en passant donc par la Vallée de la Roanne libérée de ses touristes, donc belle et calme.

4H20 pour faire le tour pour presque 120 bornes accompagné seulement par mon IPOD et ma barre de céréales et des fontaines locales... Quoi de mieux?

Demain, rebelote avec peut-être un compagnon de route...qui sait?

Seul mais bien.
Le col de Penne c'est tout là haut dans le creux de la montagne.

Le col de Penne c'est tout là haut dans le creux de la montagne.

Pendant l'ascension du col de Penne on a une belle vue sur le village de Barnave traversé quelques minutes avant

Pendant l'ascension du col de Penne on a une belle vue sur le village de Barnave traversé quelques minutes avant

Seul mais bien.
La lumiere d'automne commence à s'installer et même si nous ne sommes pas pressé d'y être c'est quand même beau.

La lumiere d'automne commence à s'installer et même si nous ne sommes pas pressé d'y être c'est quand même beau.

Tout ça pour ça!!! Oui mais alors quels plaisir!!!

Tout ça pour ça!!! Oui mais alors quels plaisir!!!

Retour à l'accueil