Suite du stage du coté du Plan de la Tour, avec les jours 4 et 5 qui ont vu l'horizon s'ouvrir offrant de grandes incursions dans les terres avec un petit arrêt casse-croute à Tourtour, charmant petit village situé en hauteur en passant par Vidauban, Flayosc, Ampus etc puis retour et aujourd'hui vendredi, Vidauban, Entraygues, Le Thoronet, Cabasse, etc, mais se qui m'a le plus choqué, frappé, interloqué, enfin bref vous avez compris, c'est l'état des routes dans la région... Alors elles se distingues en deux catégories bien distinctes avec les routes du bord de mer proche de route de champs de bataille, avec des trous, des tranchées, des bouches d'égouts de partout et au contraire dès que vous partez dans les terres vous trouvez sous vos roues un asphalte nickel qui pousse à rouler plus vite, des virages à gogo et aujourd'hui nous avons descendu sur le Plan de la Tour par la route de La Moure (en deux mots) ou là c'est carrément un pousse au crime surtout avec un vélo comme le BMC Roadmachine qui est tout juste une tuerie en descente avec les freins à disques... ENORME!

Enfin ce dernier petit tour fera 100km et cela faisait bien longtemps que je n'avait pas fais autant de kilomètres en une semaine. La jambe ne s'en porte pas plus mal voir même mieux qu'à mon arrivée mais ceci s'explique par le fait que je ne reste jamais debout.

Je ferais un petit article photos dans la semaine pour faire envie même aux non pédalants car Géraldine a sillonnée le coin à pied...

Voici deux photos qui illustrent avec un peu d'exagération l'état des routes du coin...

 

 

Le golf de Vidauban et l'illustration des routes en inversant les paysages...
Le golf de Vidauban et l'illustration des routes en inversant les paysages...
Le golf de Vidauban et l'illustration des routes en inversant les paysages...

Le golf de Vidauban et l'illustration des routes en inversant les paysages...

Retour à l'accueil